Philippe a plusieurs passions dans la vie dont Lignières-en-Berry. Il évoque le point d'orgue musical de Lignières, le Festival L'Air du Temps.

 

Lignières pourrait être simplement un petit bourg de campagne de 1600 âmes situé coeur de la France, plus précisément dans le Boischaut Sud, entouré d’une nature généreuse, prairies, forêts, rivières, étangs, qui composent un paysage de carte postale. Mais derrière la photographie touristique c’est bien plus que ça. Lignières, c’est d’abord un village avec une identité forte aux multiples visages fait de patrimoine, de traditions, de culture… qui mérite de prendre du temps de s’y arrêter quelques jours, ainsi vous aurez le plaisir de découvrir ses richesses.

Faites y une pause touristique, lors d’un week-end

et pourquoi pas pendant celui de l’Ascension ?
Vous serez surpris par l’activité qui règne dans la petite bourgade berrichonne en cette période.

Car, si la petite commune Lignièroise sait rester discrète toute l’année, elle s’anime pour 4 jours autour d’un grand rendez-vous créé voilà plus de 25 ans, son festival « l’Air du Temps »!  Ce festival est le point d’orgue de la saison artistique qui draine plusieurs centaines de spectateurs, « passionnés »et fidèles, tout au long de l’année autour de sa salle mythique des « Bains-Douches », salle qui accueille soit dit en passant, une trentaine de concerts chaque saison avec un calendrier qui ferait rêver plus d’un directeur de salle parisienne. Je vous invite à aller consulter le programme 2017/2018…

 

Mais revenons au festival.

« L’air du Temps », festival de la chanson française, est une manifestation qui, pour moi, offre un focus sur ce petit coin de Berry, y apportant un regard plus positif et moderne sur la vie culturelle de notre région.

Ainsi, pour chaque édition, l’équipe nous offre une programmation riche en couleurs et en saveurs qui se déroule en divers lieux du village.

Ici, on est bien loin des gros festivals de l’hexagone.

Ici, il règne un esprit, une ambiance particulière où chacun se sent un peu chez lui, en famille sous la halle du marché, dans le Manège du Pôle du Cheval et de l’Ane, au Café du Commerce ou dans le jardin des Bains Douches qui sont autant de lieux insolites où les artistes et le public s’entrecroisent et où l’air du temps, nous semble plus léger qu’à l’accoutumé, comme une parenthèse sur le printemps.

Entourés de bénévoles, venus spécialement en renfort et entièrement dévoués à cette manifestation, l’équipe des Bains-Douches nous permet, à nous festivaliers, de vivre à proximité et presque en intimité avec les artistes, ce qui donne à ce festival une saveur de « bonbon sucré » qui fondrait lentement pendant les 4 jours du festival en nous laissant dans la bouche le bon goût du bonheur.

Personnellement, j’ai eu la chance de vivre plusieurs festivals et de côtoyer quelques artistes, privilège de mes fonctions au Pôle du Cheval et de l’Ane où le festival pose ses tréteaux de façon éphémère, pour 3 spectacles. Ce fût, à chaque fois, de grands moments de complicité ponctués de plaisir et de joie et qui resteront des souvenirs délicieux de mon passage professionnel en ce lieu.

 

En guise de conclusion, je vous conseille, si vous avez envie de vous offrir une petite pause musicale, de ne pas rater ce rendez-vous exceptionnel, en 2018 du 9 au 12 mai.